Hyper-V : les différents commutateurs virtuels

Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment créer un commutateur virtuel sur Hyper-V et vous explique la différence entre les 3 types.

Qu’est-ce qu’un commutateur virtuel

Un commutateur virtuel est un switch virtuel créé sur Hyper-V, qui permet aux cartes virtuelles des ordinateurs virtuels (mais pas que), d’avoir accès à un réseau. En fonction du type de commutateur virtuel (que l’on va voir après) l’accès au réseau est différent.

Un commutateur virtuel peut être attaché à une carte réseau physique (ethernet, wi-fi ou teaming) du serveur hôte Hyper-V, dans ce cas, la carte physique devient « inutilisable » par l’hôte, car celle-ci est « transformer » en switch, mais pas de panique, pour continuer d’avoir accès au réseau avec l’hôte, il est possible de créer une carte réseau virtuelle attaché à l’hôte Hyper-V qui sera connecté au commutateur virtuel.

Pour résumer, un commutateur virtuel est un équipement réseau (switch) virtuel sur Hyper-V qui permet de donner accès au réseau à des cartes virtuelles.

Les types de commutateur virtuel sur Hyper-V

Sur Hyper-V, il est possible de créer 3 types de commutateurs différents :

  • Externe
  • Interne
  • Privé

Maintenant je vous propose de voir un plus en détail chaque commutateur.

Commutateur externe

La commutateur de type externe est principalement caractérisé par le fait que celui-ci est lié à une carte réseau physique de l’hôte Hyper-V. Si la carte réseau physique est connecté à un équipement (switch), les cartes réseaux virtuelles connectées à ce commutateur auront accès au réseau « physique ».

Le commutateur externe est utilisé pour connecter les ordinateurs virtuels au même réseau que l’hôte Hyper-V, si un serveur DHCP est présent, les ordinateurs virtuels auront une adresse IP attribuée.

Au début de l’article, je vous ai expliqué, que l’affectation d’une carte physique à un commutateur externe empêche son utilisation par l’hôte, pour palier à ce problème dans le cas où une seule carte physique est disponible sur l’hôte Hyper-V ou que vous avez créé un « teaming » avec l’ensemble des cartes physiques de l’hôte, il est possible lors de la création du commutateur externe, de créer une carte réseau virtuelle connectée à ce commutateur. Pour cela lors de la création du commutateur externe, il faut cocher la case de l’option : Autoriser le système d’exploitation à partager cette carte réseau, ce qui aura pour effet de créer une carte réseau virtuelle pour l’hôte Hyper-V.

Afin d’illustrer les explications ci-dessus, je vous propose de voir plusieurs captures d’écrans que je vais vous expliquer.

Sur la capture ci-dessous, on peut voir qu’un commutateur externe est configuré, qu’il est attaché à la carte physique (Realtek PCIe Gbe Family Controller) et que la case Autoriser le système d’exploitation à partager cette carte réseau est cochée.

On va aller voir les connexions réseaux sur l’hôte Hyper-V. Sur la capture ci-après, on voit la carte réseau Realtek qui est activée 1 ainsi qu’une carte réseau virtuelle nommée vEthernet (Virtual Switch External) 2.

Si on regarde les propriétés de la carte physique, on peut voir que celle-ci n’a pas de configuration IP car les protocoles IPv4 et IPv6 ne sont pas activés, mais que l’option Commutateur virtuel Hyper-V est actif.

Si on fait la même chose avec la carte virtuelle qui est liée au commutateur, on peut voir que celle-ci à une adresse IP, ce qui siginifie que les protocoles IP sont actif sur la carte, on voit aussi que l’option Commutateur virtuel pour Hyper-V n’est pas cochée.

Dans cette illustration, l’ordinateur hôte Hyper-V a un commutateur externe lié à une carte réseau physique, il dispose d’une carte réseau virtuelle connectée au commutateur externe qui lui fournie une connexion au réseau local.

Les ordinateurs virtuels qui auront une carte réseau virtuelle connecté au même commutateur externe auront accès au même réseau que l’hôte, de ce fait ils pourront communiquer ensemble.

Une carte réseau physique ne peut pas être liée à plusieurs commutateurs externe.

Commutateur interne

Le commutateur interne est « assez semblable » au commutateur externe à la principale différence que celui-ci n’est pas lié à une carte physique de l’hôte Hyper-V et de ce fait les ordinateurs virtuels n’ont pas assez au réseau.

Lors de la création d’un commutateur interne, une carte virtuelle est créée sur l’hôte Hyper-V qui est connecté à celuici, ceci permet depuis le serveur Hyper-V d’accéder au réseau à ce réseau et par exemple de prendre la main sur les ordinateurs virtuels.

Ce type de commutateur est pratique si vous souhaitez créer des lab isolés tout en pouvant prendre la main depuis l’hôte Hyper-V.

Pour faire communiquer l’hôte Hyper-V et les ordinateurs virtuels connectés au commutateur interne, il est nécessaire de configurer une adresse IP sur le même réseau sur les différentes cartes réseaux.

Commutateur privé

Un commutateur privé est un switch virtuel qui isole totalement les ordinateurs virtuels, il n’y a pas de commutation réseau entre l’hôte Hyper-V et les ordinateurs virtuels.

Ce type de commutateur permet de faire des tests de restauration par exemple dans un environnement isolés sans risque pour la production.

Créer un commutateur virtuel sur Hyper-V

J’ai déjà traité ce sujet dans un tutoriel : Hyper-V : créer un commutateur virtuel.

La procédure est identique pour Windows Serveur et Windows 10.


Pour résumer :

  • Commutateur externe : lié à une carte physique de l’hôte Hyper-V et permet l’accès au réseau.
  • Commutateur interne : isole les ordinateurs virtuels mais permet la commutation réseau entre l’hôte Hyper-V et les ordinateurs virtuels.
  • Commutateur privé : isole totalement le réseau des ordinateurs virtuels.