Nginx Reverse proxy : configuration du cache

Après avoir vu comment utiliser Nginx en tant que reverse proxy, je vais vous expliquer dans ce tutoriel comment configurer la mise en cache des éléments statiques (image, fichiers css, js ….).

L’utilisation du cache va permettre de réduire le nombre de requêtes HTTP au serveur Web et donc de réduire ça charge de travail.

La première étape va être de créer un dossier sur le serveur qui stocké le cache.

sudo mkdir /var/cache/nginx_cache_sitename

Vous pouvez créer le dossier cache où vous le souhaitez sur le serveur, si vous activez le cache sur plusieurs sites (virtualhost), je vous conseille de séparer les dossiers.

Maintenant que nous avons le dossier, nous allons passer à la configuration du virtualhost.

Ouvrir le fichier du virtualhost :

sudo nano /etc/nginx/sites-available/sitename

Il faut en premier déclarer le cache en utilisant le paramètre proxy_cache_path qui doit être ajouté avant le bloc server{}

Pour cela on va utiliser la paramètre proxy_cache_path pour indiquer la configuration du cache.

proxy_cache_path /var/cache/nginx_cache_sitename levels=1:2 keys_zone=cache_name_site:10m max_size=4g inactive=60m use_temp_path=off;

Cette ligne sert à configurer l’emplacement du cache, ainsi que sa taille et la durée de vie. Le paramètre keys_zone est important, car on va l’utiliser ensuite pour indiquer quel cache utilisé.

Maintenant, on va configurer le virtualhost pour utiliser le cache pour les fichiers statiques.

La configuration se fait dans le bloc server{} en déclarant un bloc location{}.

Le code ci-dessous permet la mise en cache des éléments statiques (image, police, css et js).

	# Cache IMG/CSS/JS/Font
	location ~* \.(?:jpg|jpeg|gif|png|ico|woff2|css|js)$ {
		proxy_cache cache_name_site;
		proxy_pass https://taget_server_or_name;
		proxy_ssl_verify off;
		include proxy_params;
		add_header X-Cache-Status $upstream_cache_status;
	}

Comme vous pouvez le voir, c’est la même chose que pour une configuration sauf que l’on ajoute le paramètre proxy_cache avec comme valeur la clef du cache qui a été configurée.

Le paramètre add_header X-Cache-Status $upstream_cache_status; permet d’ajouter l’entête de réponse de la requête si la cache a été utilisé.

Ce qui nous donne dans un navigateur :

Une fois la configuration du cache ajouté à virtualhost, tester la configuration :

sudo nginx -t

Recharger la configuration pour la prise en compte :

sudo systemctl reload nginx

Quelques informations complémentaires

Vider le cache Nginx :

Pour purger le cache, il vous suffit de vider le dossier :

sudo rm -rf /var/cache/nginx_cache/*

Il existe d’autre méthode en utilisant en utilisant une URL.

Cache en mémoire – RAM

Il est possible aussi d’utiliser la mémoire vive (RAM) du serveur afin d’avoir un cache encore plus rapide.

Créer le dossier de cache :

sudo mkdir -p /var/cache/nginx_ram

Monter le dossier en mémoire vive :

sudo mount -t tmpfs -o size=2G tmpfs /var/cache/nginx_ram

Il ne vous reste plus qu’à configurer ce dossier en emplacement de cache.

Pour rendre persistant le montage :

Ouvrir le fichier /etc/fstab :

sudo /etc/fstab

Ajouter la ligne suivante en adaptant à votre configuration :

sudo tmpfs /var/cache/nginx_ram tmpfs defaults,size=2G 0 0

Vous savez maintenant comment configurer le cache avec Nginx dans une utilisation en tant que reverse proxy.

L’utilisation du cache est pratique quand Nginx est placé en frontale, cela permet de limiter le nombre de requêtes HTTP à destination du serveur qui héberge l’application Web.

La configuration du cache est souvent utilisé quand un serveur Apache2 se trouve derrière le proxy, car Nginx est connu pour être très performant pour service des fichiers statiques.



Start the discussion at community.rdr-it.io