Réflexion : Open source est-il une solution viable en entreprise et réellement moins cher ?

Bonjour à tous,

Je vais commencer cet article en vous souhaitant une bonne année 2021 (en espérant qu’elle soit meilleur que 2020) et je vais aussi commencer cette année avec une réflexion personnelle qui va certainement en faire réagir plusieurs…

Depuis plusieurs années maintenant, une « vague « de migration vers le libre et le « gratuit » s’opère dans l’optique de se détacher de gros mastodontes comme Microsoft, Oracle, Adobe … pour faire des « économies ».

Dans cet article, je vais vous faire part de ma réflexion de l’Open source pour le monde pro, je n’ai rien contre les logiciels libre et gratuit, j’en utilise au quotidien comme pour l’hébergement du site qui est sur un serveur Ubuntu et utilise Cyberpanel avec OpenLiteSpeed.

En entreprise est-il possible de se faire ce choix ? De passer sur des solutions libres et gratuites ? Comme vous pouvez vous en doutez la réponse n’est pas binaire (0 ou 1).

La réponse est foncièrement Oui, on peut passer sur de l’Open Source mais ce n’est pas gratuit … voire plus cher que des solutions propriétaire.

Avant de passer sur des solutions « libres », il est nécessaire d’avoir certains éléments en tête, attention (ce qui va suivre casse un peu de sucre sur le monde du libre)

Le monde du libre (Open Source) est « instable » et à un problème d’égaux de personne

Je m’explique maintenant par plusieurs exemples (les plus récent et connu) :

  • MySQL -> MariaDB
  • OpenOffice -> LibreOffice
  • CentOS -> Rocky Linux
  • WordPress -> ClassicPress

Si vous suivez de prêt l’actualité informatique ces dernières années, certaines personnes voient déjà où je veux aller …

Les exemples ci-dessus ont tous le même « point commun », suite à des changements de stratégies, ils ont été forkés, c’est-à-dire que des solutions parallèle ont été développées suite à des changements de stratégies qui n’ont pas plus au créateur ou à la communauté, et la pire de toute est CentOS avec un arrêt de support avancé de plusieurs années.

En entreprise, nous recherchons des solutions fiables et durables dans le temps, les exemples ci-dessus, montrent que l’écosystème du libre et gratuite n’est pas forcément fiable dans le temps. Pour faire un parallèle avec le non open source, comme Microsoft, qui prend la réalité du terrain et qui a « prolongé » le support de certaines solutions car encore beaucoup utilisées.

Maintenant, on va parler de gratuit … Les solutions Open source sont loin d’être gratuites et peuvent même à terme couter plus cher …

On va rester dans le monde « pro » et on va prendre comme exemple les solutions de messagerie, en cette année 2021, beaucoup d’entreprise vont devoir migrer leur service de messagerie Exchange 2010 car le support est terminée depuis fin 2020.

De façon légitime, on peut se poser la question et si on allait vers le libre pour faire des économies … C’est une fausse bonne idée …

Si plusieurs solutions sont disponibles gratuitement comme Zimbra / Bluemind, / … il est nécessaire de prendre un contrat de maintenance ou des solutions hébergés pour avoir l’ensemble des fonctionnalités (donc il faut payer …). Voire certaines solutions sont moins abouties qu’Exchange.

Si on parle de système d’exploitation c’est la même avec Red Hat, il faut payer pour avoir un support et sur le long terme cela revient plus cher qu’un Windows Server, si à cela on ajoute le salaire d’un expert Linux ou des prestations d’une ESN, l’Open Source est loin d’être gratuit et coute cher, très cher …

Le dernier point que je vais ajouter, c’est la compatibilité avec les systèmes propriétaires … le monde Open Source ayant du mal à vouloir communiquer avec des solutions payantes, on se retrouve souvent avec des solutions « bidouilles », ce qui est impossible en entreprise … on a besoin de stabilité.

Avant de passer à l’Open Source, réfléchissez bien …

Bonne année 2021 à tous.