VDI : installation et configuration avec Windows Serveur


Windows Server 2016 Windows Server 2019

Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment installer et configurer un environnement VDI (Virtual Desktop Infrastructure).

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais vous présenter rapidement ce qu’est une infrastructure de bureau virtuel et surtout la différence avec un environnement RDS.

Pour plus de détails et d’informations sur les environnements Bureau à distance et VDI, je vous invite à suivre la formation : .

La formation est en cours de rédaction.

La principale différence entre le VDI et une ferme RDS est l’isolation de l’environnement mit à disposition de l’utilisateur. Pour rappel sur un environnement RDS, un serveur hôte de bureau à distance va fournir un environnement mutualisé à plusieurs utilisateurs qui vont se connecter sur le même serveur et donc partager les ressources (CPU, RAM …).

Dans une infrastructure VDI, pour chaque utilisateur une machine virtuelle est démarrée et dédié à l’utilisateur, de ce fait l’environnement n’est plus mutualiser et les ressources sont « dédiées » à l’utilisateur et utilise une version Bureau de Windows comme Windows 10. La virtualisation est basée sur Hyper-V et comme pour un serveur RDS, la connexion se fait au travers du client RDP Windows.

Comme vous pouvez le voir j’ai mis entre guillemets dédiées au niveau des ressources, les machines virtuelles vont partager les ressources de l’Hyperviseur, ils vont faire attention à la surallocation de CPU qui pourrait impacter l’ensemble des performances des machines virtuelles.

Maintenant que j’ai « présenté » le VDI, nous allons voir les prérequis.



Comments are not currently available for this post.