Serveur de fichiers Windows : enregistrer les accès aux fichiers et dossiers

Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir une fonctionnalité intégrée à Windows, l’audit d’accès aux dossiers et aux fichiers.

Cette fonction permet d’enregistrer (logger) les accès aux ressources (fichiers et ressources). Il peut être intéressant d’activer l’audit sur les dossiers sensibles de l’entreprise pour savoir si des personnes non autorisé essaient d’y accéder.

Configuration de l’audit

Configuration du dossier

1. Sur le serveur de fichier, ouvrir les Propriétés du partage par le gestionnaire de serveur, aller sur Autorisations 1 puis cliquer sur Personnaliser les autorisations 2.
Sharing Properties

2. Aller sur l’onglet Audit 1 et cliquer sur Ajouter 2.
Audit tab

3. Sélectionner les utilisateurs à auditer 1, le type (Réussit, Échec ou Tout) 2, cocher les éléments à enregistrer 3 puis cliquer sur OK 4.
Audit configuration

4. L’audit est ajouté 1 et visible comment une autorisation NTFS., cliquer sur Appliquer 2 puis OK 3 et fermer la fenêtre de propriétés du partage.
Audit added

Configuration serveur

Pour fonctionner il est nécessaire d’activer l’audit d’accès aux objets sur le serveur.

1. Ouvrir une fenêtre exécuter (crtl+R) et entrer gpedit.msc pour accéder à la console de stratégie local de l’ordinateur.

2. Editer le paramètre Auditer l’accès aux objets 1 qui se trouve à l’emplacement suivant : Configuration ordinateur / Paramètres Windows / Paramètres de sécurité / Stratégies locales / Stratégie d’audit.
local group strategy

3. Configurer les types d’audit à activer 1 et cliquer sur Appliquer 2 puis OK 3.
Configuration of the strategy

4. La stratégie est configurée.
Configured policy

5. Forcer une mise à jour des stratégies, en ouvrant une invite de commande en administrateur et en passant la commande gpupdate.

Visualiser les logs

1. Afin de générer des logs, faire des accès sur les dossiers et fichiers en fonction des paramètres d’audit.

2. Sur le serveur ouvrir l’observateur d’événements  puis aller sur Journaux Windows 1 / Sécurité 2. Rechercher les événements de la catégories Systèmes de fichiers.
event observer

3. Exemple de logs :

Conclusion

Avec les fonctionnalités d’audit, vous pouvez maintenant enregistrer les personnes qui se baladent sur les partages et qui sont trop curieux.

Personnellement je vous conseille d’activer cette fonctionnalité sur les dossiers sensibles et d’enregistrer seulement les refus, car le nombre de logs peut vite devenir important et impacter également les performances.

Afin de sécuriser au mieux l’accès aux partages, je vous recommande également d’activer l’énumération basée sur l’accès.



Related Posts


PRTG : équipement dépendant d’un parent

Introduction PRTG permet de créer des dépendances entres plusieurs équipements. Ceci permet en cas de défaillance d'un équipement de passer les autres automatiquement en pause. On peut utiliser ce par

BranchCache – Installation et configuration

Dans ce tutoriel, nous allons comment mettre en place un système de cache sur les serveurs de fichiers afin d’accélérer l'accès pour les sites distants. Pour cela nous allons mettre en place la soluti

PRTG : supervision de SQL Server

A  travers cet article, je vais vous montrer comment mettre en place une supervision SQL Server à l'aide de PRTG. Le monitoring peut se faire à l'aide de 3 capteurs : Surveillance d'une base de donnée