Cluster Hyper-V : installation et configuration

Windows Server 2012R2  Windows Server 2016  Windows Server 2019

Introduction

A travers ce tutoriel, nous allons voir comment mettre en place un cluster Hyper-v sous Windows Server (2012R2/2016/2019)  étape par étape.

Chaque étape le nécessitant, vous amènera sur un tutoriel pour vous guider dans la mise en place d’un cluster Hyper-V.

Prérequis

  • Être dans un environnement Active Directory, idéalement avoir un contrôleur de domaine sur serveur non membre du cluster Hyper-V.
  • Avoir au minimum 2 serveurs identiques (configuration matérielle identique : cpu, ram, carte réseau, bios …) sous Windows 2012R2/2016/2019  membres du même domaine.
  • Avoir un stockage de type SAN (iSCSI/FC/SAS) et maîtriser son fonctionnement.

Depuis Windows Server 2016, il est possible de créer un cluster en WorkGroup sans domaine Active Directory. Cette configuration n’est pas recommandée avec le rôle Hyper-V car la migration dynamique n’est pas prise en charge.

Préparation de l’environnement

Sur chaque serveur qui sera dans le cluster :

  • Avoir la même version de bios et firmware des différents composants matériels (contrôleur RAID, carte réseau, carte FC …).
  • Installer la même version de Windows Server avec le même niveau de mise à jour.
  • Installer les pilotes des différents composants matériels.
  • Préparer au minimum deux LUNs pour le cluster
    1. Disque 1 à 10 GO pour le Quorum.
    2. Disque pour le stockage des ordinateurs à virtuels.
  • Préparer les configurations réseaux
    • Réseau de mangement
    • Réseau live migration dédié au cluster
    • Réseau des machines virtuelles
    • Configuration des VLAN sur les actifs si nécessaires.

Lien :

Installation des rôles

Un cluster Hyper-V repose sur plusieurs éléments :

  • Le rôle Hyper-V qui est l’hyperviseur pour faire fonctionner les ordinateurs virtuels.
  • La fonctionnalité Cluster de basculement qui va permettre la mise en haute disponibilité du rôle Hyper-V.
  • La fonctionnalité MPIO qui permet de gérer le multi-chemin vers le stockage.

Les 3 éléments peuvent être installés simultanément.

Liens vers les différents tutoriels :

Configuration des rôles et fonctionnalités

MPIO

Sur chaque serveur, il est nécessaire de configurer la fonctionnalité MPIO pour la prise en compte des chemins multiples.

Avant la configuration, présenter à chaque serveur les LUNs.

Lien :

Hyper-V : configuration du réseau

La configuration réseau est une étape importante lors de la mise en place du cluster Hyper-V.

Il existe deux grands types de configuration qui sont détaillées après, il convient de choisir celle qui vous convient le mieux.

À titre personnelle, je préfère la solution converged qui offre plus de souplesse et moins de configuration sur les actifs.

Pour que le basculement puisse se faire d’un nœud à un autre du cluster, les commutateurs virtuels doivent avoir le même nom sur chaque hôte du cluster.

Depuis Windows Server 2016, il est possible de créer un commutateur virtuel avec agrégat (SET) sans avoir besoin de créer une association de carte réseau dans Windows.

Configuration classique

Le mode classique consiste à dédier une ou plusieurs cartes réseaux à une fonction dédiée : management, live migration, cluster, machines virtuelles …

Classic nic
  1. Création des teamings de carte réseau (facultative)
  2. Création des Commutateurs virtuels
  3. Fixer les adresses IP des cartes de management et de live migration.

Configuration virtuelle (converged team)

Ce mode consiste à créer un agrégat avec l’ensemble des cartes réseaux prévu pour le management, live migration, cluster, machines virtuelles et ensuite de créer des adaptateurs réseaux virtuels sur l’hôte Hyper-V pour les fonctions.

Pour des raisons des performances, il est conseillé si un stockage iSCSI est configuré de dédier des cartes réseaux.

Converged

Il est possible d’utiliser cette solution avec une seule carte réseau physique.

  1. Création d’un teaming avec l’ensemble des cartes réseaux sauf les cartes dédiées au stockage iSCSI si nécessaire, si vous souhaitez créer un commutateur virtuel avec agrégat SET, créer le commutateur virtuel SET avec l’option -AllowManagementOS $true et passer au point 3.
  2. Créer un commutateur virtuel externe en laissant la case Autoriser le système d’exploitation à partager de cochée.
  3. Créer les cartes virtuelles sur les hôtes Hyper-V.
  4. Fixer les adresses IP des cartes de management et de Live Migration

Création du cluster de basculement

Maintenant que l’environnement est prêt, il est possible de créer le cluster de basculement afin de mettre en haute disponibilité les ordinateurs virtuels. A la suite du de la création du cluster, il faut configurer le ou les disques dédiés au stockage des ordinateurs virtuels en disque de cluster (CSVFS).

Lien :

Configuration de la mise à jour adaptée au cluster

Cette fonctionnalité apparue avec Windows 2012R2, facilite l’installation des mises à jour Windows sur un cluster en se chargeant du basculement des rôles et de la mise en maintenance des noeuds.

Lien :

Gestion et administration du Cluster Hyper-V

Maintenant que le cluster est prêt, nous allons voir comment l’administrer.

Consoles d’administration

Il existe plusieurs outils pour administrer et gérer un cluster Hyper-V.

  • La console Gestionnaire d’ordinateur virtuel qui permet l’administration des ordinateurs virtuels directement le noeud Hyper-V.
  • La console Gestionnaire de cluster de basculement qui permet la gestion des ordinateurs virtuels et du cluster.
  • L’Admin Center qui est un console Web qui permet l’administration des serveurs Windows.

Aperçu des différentes consoles :

Console Gestionnaire Hyper-V
Gestionnaire Hyper-v
Console Gestionnaire de cluster de basculement
Gestionnaire de cluster de basculement
Admin Center
Admin Center

Gestion des ordinateurs virtuels

L’administrateur des machines virtuelles ainsi que des paramètres Hyper-V se fait l’aide des différentes consoles vue ci-dessus.

Les points de contrôle (snapshot) sont administrable à l’aide la console Gestionnaire Hyper-V et l’Admin Center. La console Gestionnaire de cluster de basculement ne permet pas de gérer les snapshots.

Liens :

Mise à jour du cluster

Lien :

Compléments

Voici une liste de liens vers des tutoriels traitant d’Hyper-V :

Voici une liste de liens vers des tutoriels traitant de la sauvegarde avec Hyper-V :



Related Posts


Windows Admin Center : gérer un cluster Hyperconvergé – S2D

Introduction Dans ce tutoriel, nous allons voir quelles sont possibilités d'administration d'un cluster HyperConvergé Storage Spaces Direct (S2D) avec Windows Admin Center. Windows Admin Center est un

Cluster Hyper-V : mise en maintenance d’un nœud

SomaireIntroMise en maintenance d'un nœudSortir le nœud en maintenance Intro Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment mettre un nœud (hôte) en maintenance sur un Cluster hyper-V. Ce tutoriel p

Altaro backup : installation et utilisation avec Hyper-V

Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment mettre en place Altaro Backup avec Hyper-V. Présentation Altaro Backup est une solution de sauvegarde pour les environnements virtuels Hyper-V et VMwar

Retour haut de page